★Atelier Goûter Japonais★ DORAYAKI

35,00

2h (environ) de cuisine créative au sein du POM-POM CLUB !

AU MENU: des Dorayaki

Qu’est-ce que c’est? -> le Dorayaki c’est pour les Japonais l’équivalent de la madeleine pour les Français, un gâteau moelleux et réconfortant.
Il s’agit d’un sandwich de 2 pancakes dorés, fourré à l’anko, la pâte d’haricots rouges sucrée, à la fois dense et onctueuse.
C’est un gâteau typiquement japonais qui n’a pas d’équivalent occidental, venez découvrir sa saveur incomparable directement au Pom-Pom Club!

C’est quand? -> contactez-moi par mail, je m’adapte à votre emploi du temps (suivant le remplissage de mon Agenda évidemment!)!
Combien ça coûte? -> 40€ par participant, un prix unique pour un moment privilégié et gourmand.
C’est où? Au POM-POM Club à Limonest, un lieu unique pour vous garantir une escapade aussi magique qu’un voyage au Japon!

Catégories : ,

Description

RENDEZ-VOUS au POM-POM Club pour un Atelier unique et super gourmand!

Venez découvrir ce gâteau typique du Japon et régalez-vous en le réalisant vous-mêmes!
Lors de cet atelier, je partagerai avec vous ma recette inratable , mes astuces secrètes pour réussir vos Dorayaki et votre Anko (la pâte d’haricots rouges sucrée) chez vous et tout mon matériel de cuisine! 🙂
->Envoyez-moi vite un mail pour réserver votre créneau horaire!

=> Venez avec votre bento/ boîte à lunch si vous souhaitez ramener vos Dorayakis chez vous + il vous sera également possible de les déguster sur place!

+++ Apprendre à bien se nourrir, cuisiner et manger équilibré tout en découvrant de façon ludique la cuisine japonaise, il n’y a rien de tel pour rendre les enfants curieux à l’heure du déjeuner!

LE + : un atelier au POM-POM Club c’est comme un voyage au Japon, les heures de vol et le billet d’avion en moins! 😉
Allez hop! C’est parti pour quelques heures en immersion au sein de la culture kawaii de l’archipel!
Direction le POM-POM CLUB!

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “★Atelier Goûter Japonais★ DORAYAKI”